Luna Harst

Voici Luna, jeune photographe parisienne autodidacte d'origine italienne. Luna aime trois choses au moins dans la photo : le modèle, la lumière et les couleurs. Elle utilise la photographie comme un média, pour partager sa vision de la jeunesse. Rencontre avec un talent brut au style brutal.

PEUX-TU TE PRÉSENTER ?

Je m'appelle Luna, je suis photographe.

PEUX-TU NOUS RACONTER TON PARCOURS EN QUELQUES MOTS ?

Je n’ai pas fait d’études de photographie car les bonnes écoles sont privées à Paris, mais je ne le regrette pas du tout! Le désavantage et l’avantage de ne pas avoir été en école c’est que je ne connaissais rien en technique, donc je n’ai pas été déterminée par cet aspect, cela m’a permis de me concentrer sur l'émotionnel et la rencontre avec l’autre. Et comme je n’avais pas de studio à portée de main, j’ai commencé à shooter sur ma terrasse, c'est là que j’ai découvert la lumière naturelle. De plus, je n'ai pas été entourée de photographes, cela m'a donné la chance d’être complètement libre, complètement libre de m’écouter.

QU'EST-CE QUE TU AIMES LE PLUS À PARIS ?

J’aime Paris pour l’énergie qui s’en dégage, parce qu’aussi la jeunesse parisienne que je côtoie a toujours envie de créer plus, de s’investir dans de nouveaux projets, des nouvelles rencontres, et qu’on a plein de choses à raconter.

 

Instagram : @lunaharst

Crédits:
- Photographe: Alexander Guirkinger
- Direction Artistique: Cleo Charuet
- Stylisme: Claire Thomson-Jonville

 

VOIR TOUS LES PORTRAITS